"Microbiote et Pathologies Humaines"

 

Le 29 septembre 2016 s’est tenue la 4e conférence de prestige donnée par Didier RAOULT, Professeur de Microbiologie à la Faculté de Médecine de Marseille et Directeur de l’Unité de Recherche sur les Maladies Infectieuses Tropicales & Emergentes (URMITE), sur le thème « Microbiote et Pathologies humaines ».

(CR par Raphaële Germi)

Cette conférence organisée par l’AGRUS avec le soutien des deux Facultés Santé, UGA, a réuni plus de 200 personnes. Après une élogieuse présentation de l’orateur par Max MAURIN, son ancien élève et aujourd’hui professeur de bactériologie au CHU de Grenoble, le Pr RAOULT, de renommée internationale, a redéfini le rôle physiologique du microbiote humain et présenté sa diversité (plus de 2000 espèces différentes dont de très nombreuses découvertes et décrites dans son Laboratoire!). La caractérisation du microbiote est étroitement associée aux immenses progrès technologiques : séquençage de l’ADN, nouvelles méthodes de culturomique microbienne identification rapide par MALDI-TOF, séquençage de l’ARN 16S…
Si les microbiotes du tractus ORL, respiratoire, urinaire, vaginal et cutané ont été évoqués, c’est le microbiote intestinal qui a été au centre de la conférence et des débats. 

L’évolution des connaissances a en effet permis de mettre en garde contre l’utilisation abusive des antibiotiques chez l’enfant et aussi contre « l’hyper-hygiénisme » qui entrave la maturation du microbiote. Au contraire, et en opposition au dogme actuel, les antibiotiques pourraient être utiles dans la prévention de certaines maladies virales. Ils amélioreraient aussi la survie chez les enfants souffrant de malnutrition et chez qui le microbiote subit de profonds changements. Chez le sujet obèse, le microbiote est également modifié, mais en est-ce la cause ou la conséquence ?  La question reste posée. Enfin, l’efficacité de la transplantation fécale dans les troubles intestinaux succédant à une antibiothérapie ou dans les graves infections à Clostridium difficile voire les maladies inflammatoires de l’intestin constitue une autre preuve du rôle essentiel que joue la flore bactérienne intestinale. En revanche, il est encore bien trop tôt pour établir un lien entre microbiote et cancer digestif : cette question nécessite encore des investigations…
A la suite de la conférence de Didier Raoult qui a passionné son auditoire, le débat, modéré par Patrice Morand et Raphaële GERMI, tous deux virologues au CHU-GA, a été fort animé et nourri de très nombreuses questions, attestant de l’intérêt de la communauté médicale et scientifique pour cette question de grande actualité et de l’excellence de l’orateur. 

www.mediterranee-infection.com

 

Conférences de prestige 2016

Diaporama de présentation de la conférence du 29 septembre 2016
- par Jean-Paul ROMANET, Doyen de la Faculté de Médecine, Michel SEVE, Doyen de la Faculté de Pharmacie et Renée GRILLOT, Présidente

Mot de la Présidente

« Microbiote et Pathologies humaines »
Diaporama de la Conférence de prestige donnée par le Pr Didier RAOULT

 

14 septembre 2017